top of page

Tentez l'expérience 
                 IEvse

L'Ievse, c'est l'intelligence de l'énergie de la vie au service de l'être. C'est avant tout un outil psycho-philosophique mais aussi une manière de donner du sens au fonctionnement invisible de la vie en nous, autour de nous.

Et enfin d'avoir des moyens, que ce soit en psychologie, en thérapie énergétique, en art de vivre, de sortir du monde des idées, des croyances, des principes un peu trop moralistes pour accéder à une réalité énergétique.

En finalité, cette réalité est d'une grande neutralité et n'impose rien si ce n'est une intelligence respectueuse de l'amour qui est identifiée comme une autorité dans tout ce qui vit.

 

Dans les bases fondatrices de l'Ievse, que j'ai acquises en analysant l'énergie subtile et son fonctionnement, nous pouvons distinguer de grandes lignes directrices :

  1. Tout est énergie.

  2. Toute énergie (ainsi que toute chose) a une raison d'exister, un but.

  3. Toute énergie est soumise aux lois de l'amour (ainsi qu'à d'autres, l'amour étant une autorité).

  4. Toute énergie est vouée à l'évolution.

  5. Toute énergie en évolution est sur la voie de l'harmonie.

Mieux comprendre nos capacités après avoir effectuer l'exercice  "Passons à la pratique" !

C

L'énergie et la conscience

Nous sommes dans un monde d'énergie et une des parties de notre être les plus réceptives à celle-ci est notre esprit.

Lui-même ne fonctionne que par l'énergie, hormis les connexions que le cerveau est capable d'effectuer, c'est l'esprit qui est à l'origine des réflexions et des pensées. Celles-ci ne sont qu'énergie, c'est-à-dire des informations qui circulent et qui interagissent de différentes manières dans notre corps, dans notre tête, dans notre esprit ainsi que par le biais de l'énergie avec l'extérieur mais également celui de nos actions.

Illusion du corps :

Ce qui est trompeur avec le corps physique, c'est que comme l'esprit habite celui-ci de manière invisible, nous pensons que c'est le corps qui réfléchit, agit, réagit... C'est l'illusion de l'apparence! Mais en réalité, c'est toujours l'esprit qui est aux commandes et qui influe des directives ou des réactions inconscientes au corps physique. L'esprit, puis l'âme, elle de manière indirecte, influent donc sur la matière de notre corps.

Mais même si l'esprit est relié informationnellement à notre cerveau, notre système nerveux, il ne vit que par l'énergie puisqu'il est énergie( donc information) et ce qui le compose conscient-inconscient-subconscient n'est que le résultat de la rencontre d'une identité d'âme qui porte l'énergie de l'esprit et qui vient rencontrer celle du corps, c'est-à-dire celle de la matière.

Conscience créatrice :

Notre conscience détermine notre capacité à nous ouvrir aux énergies qui nous entourent et son pouvoir se trouve dans sa capacité à influer sur la matière, la plupart du temps sans que nous en ayons conscience. C'est déjà ce que nous faisons avec notre corps physique mais des expériences scientifiques tentent à prouver que notre conscience influe sur les photons, c'est-à-dire qu'elle aurait la capacité de transformer les apparences visuelles. Ce qui tenterait à prouver donc que notre esprit ou plus exactement notre niveau de conscience détermine notre perception mais également le comportement de certaines énergies (informations) environnantes.

Les sens ont du sens :

Ainsi, nous devons nous servir de nos sens, en comprenant que chacun d'eux ont une capacité sur le plan physique mais également sur le plan de l'esprit. Cela signifie que par le toucher nous pouvons ressentir un objet mais également une énergie invisible, idem pour l'odorat, l’ouïe, la vision, le goût et à cela nous pouvons rajouter le sens du cœur que je développerai un peu plus loin tout comme le sens de l'imaginaire.

En réalité, pour les 5 sens les plus connus, nous avons déjà ces capacités, sauf que nous n'avons pas appris à les interpréter, à les discerner et donc nous atrophions plus ou moins ces capacités naturelles qui devraient nous servir au quotidien (voir futur enseignement de David).

Quant au cœur et à l'imaginaire, voilà 2 sens que nous pouvons travailler indépendamment mais qui, lorsqu'ils sont associés, développent une capacité à ouvrir notre conscience et à développer nos sens.  

Réussir à capter par le cœur ou ressentir par celui-ci des informations supposées d'une énergie en nous servant de notre imaginaire, c'est établir un pont, une connexion protégée de tout ''virus''. Comprenons que l'imaginaire peut faire toute chose surtout s'il est motivé par l'amour, par l'ouverture du cœur et le ressenti par celui-ci.

L'alchimie coeur esprit :

Ce que ressent notre cœur, c'est ensuite notre esprit qui vient le traduire, l'analyser. C'est pour cela qu'il est important d'apprendre et de comprendre ce qu'est le symbolisme vivant pour ne pas déformer de trop cette captation, cette traduction d'une information captée par le cœur. Apprendre à faire cela, c'est apprendre à aller au-delà des apparences, à traduire les énergies qui nous entourent et c'est là enfin la clé qui nous permet d'accepter voire d'assimiler les résultats de notre expérience vue dans notre exemple.

Passons à la pratique

Dans notre petit 1, tout est énergie, nous disposons de notre esprit, notre conscience, notre approche d'une sujet en le dématérialisant. Le fait même de dématérialiser notre sujet nous permet de le considérer comme une intelligence avant tout, une existence, comme un être à part entière.

 

Prenons l'exemple de l'appréhension d'une fleur :

1ère étape:  la fleur devient énergie. Il est donc primordial de bien s'entendre sur ce qu'est l'énergie ''subtile'': n'oublions pas qu'elle est avant tout une information véhiculée par une vibration qui informe la matière de ce qu'elle est, déterminant ainsi ses formes, ses couleurs, ses vertus etc.

Il y a donc une intelligence et quelle qu'en soit l'origine, celle-ci est parvenue à se manifester dans la matière.

 

Oublier pour mieux percevoir :

La fleur, devenue énergie, se place en tant qu'interaction avec son environnement et ses vibrations interagissent tout autour d'elle. Et pour nous, cela doit changer l'appréhension, le regard sur cette fleur, à tel point que nous allons oublier tout ce que nous croyons savoir sur elle.

Cela nous place également dans le moment présent car il est impossible de l'imaginer comme une énergie autrement que dans le moment présent (fait particulièrement intéressant psycho-philosophiquement parlant).

Energie et moment présent :

En cela, cet exercice est intéressant parce qu'il lie la conscience à l'énergie d'une chose en passant par le moment présent. C'est comme si ce moment présent était le révélateur en nous d'une réalité qui est sans cesse en mouvement. Chose impossible lorsque l'on se fie à ce que l'on appris d'elle (dans notre passé)...

Le sens de l'imaginaire:

Par le fait donc de "dématérialiser", grâce à notre imaginaire (et non pas notre imagination), qui est un sens qui nous permet d'aborder le monde de l'invisible, nous nous connectons à une réalité qui appartient au moment présent.

Cette réalité énergétique va créer en nous un ressenti, une sensation et peut-être même un dialogue nouveau entre nous et l'objet. Et c'est cela qui nous interesse pour la suite...

L'interaction énergétique révèle l'intelligence énergétique:

Il y a donc interaction, déjà nous commençons à aborder le petit 2 (Toute énergie (ainsi que toute chose) a une raison d'exister, un but.) qui se révèle naturellement lorsque le petit 1 (tout est énergie) a été appliqué dans notre conscience de la bonne manière.

Pourquoi?  Parce que le ressenti, la sensation et toute les impressions générées par cette connexion seront l'expression du message resultant de cette interaction énergétique entre la fleur et notre esprit voire notre conscience(voir "l'énergie et notre conscience" dans la suite du texte). Ainsi si vous réussissez l'exercice vous aurez déjà l'utilité, un but de l'existence de cettte fleur qui va se dessiner à travers son message pour vous...  Il s'agit donc d'une dimension d'intelligence et pas seulement d'un écosystème !

 

Bien sûr, la fleur n'existe pas que pour nous. C'est un fait extrêmement important qui met en intelligence cette notion d'interactions multiples voire multidimensionnelles de toute énergie. Dans ce dernier point, nous commençons à voir se profiler la notion d'harmonie.

 

Dans cet exemple, nous avons commencé à dérouler le filde ce que les bases de l'Ievse permettent, tout en abordant et en définissant ce qu'est l'énergie subtile. Plus nous sommes précis dans notre compréhension et dans notre conscience sur ce qu'est l'énergie, sur ce qu'est l'imaginaire, le moment présent, plus nous nous permettons d'aller loin dans l'installation voire l'intégration d'une nouvelle connaissance sur la vie en nous et autour de nous. Et si vous voulez donner suite à ce début d'enseignement, je vous propose donc de vous exercer avec l'exemple de la fleur.

A

B

bottom of page